Quels sont les tarifs moyens pratiqués par les graphistes créatifs freelances ?

Nadia Salaun

Dans Tarifs Publié en

Difficile de trouver sur internet des tarifs communs à la communauté de graphistes, ou une fourchette de prix cohérente sur le marché, on trouve de tout ! Prenons l’exemple du logo : on peut trouver des logos à 30 euros comme à 2000 euros… Alors dans cette jungle des prix comment vous y retrouver ?  Il n’existe pas encore de grille tarifaire officielle pour les graphistes, et c’est bien là le problème. Certaines plateformes automatisées et déshumanisées fracassent les prix du marché. Ainsi ils attirent certains clients et font concurrence aux professionnel(le)s spécialisé(e)s dans leur domaine d’expertise : la création.

Je vais essayer ici de vous guider pour y voir plus clair en commençant par  les critères qui permettent aux indépendant(e)s professionnel(le)s créatif(ve)s de définir un tarif.

Les 3 facteurs clés qui définissent le prix d’une prestation graphique :

Critères pour choisir ses tarifs

1 • L’expérience et les compétences

2 • L’estimation du temps global

3 • Les droits d’auteur liés à la création

1 • L'expérience et les compétences du graphiste

Quels tarifs pour un graphiste freelance ?

Pour définir son tarif, le(la) graphiste part d’une même base : un tarif journalier. Ce tarif dépendra de ses années d’expérience, de ses compétences, de son savoir-faire mais aussi de sa rapidité

La rapidité se paye évidemment plus cher ! Prenez le simple exemple que si un graphiste ne prend qu’une heure à trouver LE concept créatif pour votre image de marque, il ne va pas vous le facturer 100 euros, parce qu’il est à 100€ de l’heure. Il est évident que cette création aura un coût supérieur. Un(e) graphiste expérimenté(e) sera forcément plus rapide qu’un débutant et il ne va pas être moins bien payé parce qu’il est plus rapide, ce ne serai pas juste.

Vous comprenez vite alors que le tarif journalier ainsi que la notion de temps ne sont pas les seuls critères qui définiront le prix global de la prestation. La créativité est une valeur ajoutée évidente pour toutes marques qui se lancent.

2 • Estimation du temps globale du projet

De la conception à la création jusqu’à la réalisation du projet, le tarif se définit en fonction du temps. Un temps global qui inclut les échanges par mails, téléphone ainsi que les modifications à apporter tout au long du projet.

Bon à savoir : Plus il y a d’intervenants décisionnaires au cours du processus et plus cela prendra du temps pour le graphiste. Exemples : échanges de mail, retour en arrière, indécision… Un coût supplémentaire sera donc à prévoir.

Temps de travail estimation tarifaire

En savoir plus...

Bien comprendre le statut de freelance…

Le freelance est à la disposition du client. Il commence quand le client le demande, il s’en va quand le besoin est rempli. Aucun engagement d’aucune sorte ne lie le client au prestataire sur la durée. De fait, le freelance n’a ni congés payés, ni assurance chômage, ni indemnité de licenciement, ni prime de précarité, qui sont des avantages salariaux payés par les employeurs. Quand il veut faire un break ou qu’entre deux missions il se retrouve sans contrat ; chaque jour qui passe, c’est pour sa poche… En choisissant un prestataire freelance, le client accède à un service d’une flexibilité et d’une liberté

Source : http://kitdesurvie.metiers-graphiques.fr/articles/qu-est-ce-qui-fait-le-tarif-du-freelance

3 • Les droits d'auteur liés à la création graphique

Lorsqu’un graphiste qu’il soit freelance ou salarié, créé une oeuvre graphique et typographique, il en est automatiquement définit comme l’auteur et le propriétaire. Ce qui lui ouvre des droits qui accompagnent cette qualité d’auteur. De ce fait, lorsqu’il créé un logo par exemple pour une entreprise, il sera forcément dans l’obligation de faire une cession de droits d’auteur de représentation de l’oeuvre. Il permettra ainsi à l’entreprise l’utilisation de son logo sur un support. Et c’est le même principe pour la diffusion d’un magasine, d’un flyer, d’un site internet…. de tout supports, qu’ils soient papiers ou digitaux.

Evidemment plus le nombre de diffusion ou d’OCV (d’occasion de voir) est important et plus la cession sera onéreuse. Idem si vous souhaitez la cession des droits en reproduction et adaptation, le graphiste vous livrera le fichier original. Et cela, a forcément un coût supplémentaire, car vous ne serez plus dans l’obligation de revenir vers lui pour d’éventuelles mises à jours ou modifications. Mais attention cependant, l’auteur d’une oeuvre a toujours un droit de regard et conserve à vie sa propriété intellectuelle sur l’oeuvre.

En conclusion…

Vous comprenez maintenant pourquoi le tarif pour un logo ne sera pas le même si vous êtes une associationmicro-entreprise, un(e) indépendant(e), une moyenne ou une très grande entreprise. Le poids de la diffusion et de l’exploitation du logo ne sera pas le même… 

droits d'auteur

Les tarifs moyens pratiqués par les graphistes créatif(ve)s freelance

Voici des tarifs moyens pratiqués sur la base d’un(e) graphiste créatif(ve) intermédiaire, expérimenté(e) et expert(e). La cession des droits d’auteur de diffusion et de représentation sont inclus (toujours par écrit sur votre devis), lorsque c’est nécessaire. Ce sera une bonne base pour définir votre budget moyen selon vos objectifs de communication et de vos priorités.

PS : oublions le critère du lieu de résidence du freelance car le prix de la baguette de pain à Bordeaux est le même qu’à Paris ou ailleurs 😉

Tarif graphiste freelance intermédaire
Tarif graphiste freelance experimenté
Tarif graphiste freelance expert

* Tarifs moyens constatés par jour, à titres indicatifs et variables.

La cession des droits d'auteur est-elle inclus ?

La cession des droits d’adaptations et de modifications des oeuvres ne sont pas inclus. Si vous souhaitez les fichiers natifs pour pouvoir modifier la création originale, il faudra alors les demander au graphiste qui l’inclura, si il le souhaite, dans son devis. (livrable : fichier natif au format .eps/illustrator).

identité visuelle créateur d'entreprise
identité visuelle Crobon
Carte de visite créateur d'entreprise
Charte graphique crobon exemple de prestation

Ci-dessus, un exemple de prestation que j’ai réalisé pour le restaurant Crobon©, il s’agit de la création de l’identité visuelle. Celle-ci comprend : la recherche du nom, le logo, les interdits, les codes couleurs, les typographies, les pictogrammes, le motif, la carte de visite, la carte de fidélité et la mini charte graphique au format PDF. Le tarif global est de 2000 euros TTC, ce qui représente 4 jours de travail.

En conclusion…

Le prix reflète l’expertise. Sachez qu’un un logo à 30 euros, 100, ou même 200 euros n’existe pas dans le milieu des graphistes professionnel(le)s.

Ne vous laisser pas piéger ! Il s’agit de votre entreprise,  du projet de votre vie, sauter le pas n’est jamais simple. Il vaut mieux être bien accompagné et conseillé pour se lancer en toute sérénité.

L’investissement reste le meilleur allié pour réussir sa communication et optimiser son image de marque sur du long terme. Votre meilleur atout ? Un(e) professionnel(le) passionné(e) qui maîtrise parfaitement son métier !

Et vous quel budget serez-vous prêt à investir pour l’image de votre entreprise ?

0 Commentaires

Laisser un commentaire